RÉADAPTATION  EN  LOCOMOTION



ROMPRE  L' ISOLEMENT





Jacques et Pacha

La majorité des déficients visuels graves 
ont été affectés de cécité à l'age adulte, 
or, les informations dont nous bénéficions 
au cours de notre vie sont acquises, 
à hauteur de 85% ,au moyen de la vue.

La perte de la vision, surtout si elle intervient 
par accident ou par maladie, 
prive le déficient visuel de son statut normal, 
d'une partie de son "Ego", 
et de très nombreuses libertés 
(indépendance de circulation, vie affective, 
loisirs, travail, etc...)


En 2001, notre Association a mené de nombreuses démarches 
afin de faire reconnaître cette situation.

Grâce à l'appui du Préfet de Région et de la D.R.A.S.S. de Haute Normandie, 
nous avons pu disposer d'un budget de l'Agence Régionale de l'Hospitalisation 
pour la création de deux postes d' Instructeurs en locomotion.

Nous avons par ailleurs
négocié 
avec
le Centre Hospitalier d'Elbeuf - Louviers - Val de Reuil, 
pour la création d'un Centre de Réadaptation en Locomotion.


Notre Centre disposera d'une Équipe pluridisciplinaire comprenant :

  • Un médecin en rééducation fonctionnelle,
  • Une psychologue,
  • Deux instructeurs en locomotion,
  • Un spécialiste des A.V.J (Activités de la  Vie Journalière),
  • Des Accompagnateurs,

 

Mais dès maintenant, dans le cadre d'une Convention 
avec le Centre Hospitalier Intercommunal, 
nous proposons la réadaptation à la circulation 
avec 2 instructeurs en locomotio 1 Accompagnateur.



LES  FONCTIONS  DE  NOTRE  FUTUR CENTRE



Nous souhaitons développer notre Centre 
et créer un organisme à la fois moderne, souple et humain, 
car si l'évaluation, 
ainsi qu'une partie des moyens sont nécessairement  centralisés, 
une part importante de la formation doit être effectuée 
dans le cadre de la vie du bénéficiaire, 
afin d'éviter tout déracinement, et de permettre une mise en pratique rapide.



L'adaptation ou la réadaptation en locomotion porte  sur:

        1. Une évaluation globale du demandeur, de ses possibilités physiques
           (santé, vue, autres sens, etc...),                                                          

        2. Un accompagnement psychologique,                                                  

        3. Le retour à l'autonomie en matière de circulation,                              

        4. La maîtrise des Activités de la Vie Journalière,  (cuisine, ménage... )  
  
        5. La Communication en réseau avec des Associations spécialisées        
           (en Braille, et par informatique),                                                           

        6. L'éducation et l'équipement des "restes" visuels,                                  
en relation avec des orthoptistes et des Centres de basse vision.




NOS  SOLUTIONS  EN  TROIS  ÉTAPES




1. Mise à jour rapide des compétences
   du demandeur en matière de circulation
   autonome.


2. Apprentissage en profondeur (si nécessaire)
   de la "Locomotion":  repérage,
   représentation mentale de l'environnement,
   utilisation des "restes"visuels,
   compensation des lacunes visuelles
   par les autres sens, 
   circulation avec une canne blanche longue.


3. Remise d'un Chien Guide.

   Nous remettons nos Chiens Guides
   après nous être assurés
   que les bénéficiaires soient autonomes.
   Nous plaçons à égalité
   la formation à la canne blanche
   et l'usage d'un chien Guide,
   afin que chacun puisse choisir la solution
   qui lui convient le mieux.